lundi 15 décembre 2014

15/11/2014 • Ons en Bray / Le Compostelle

Réunis à 14 à notre point de rendez-vous - la place de la mairie à Ons-en-Bray-, nous avons été attirés et invités à entrer à l’intérieur de l’église par un air de cornemuse picarde : Philippe Boulfroy (que nous remercions très chaleureusement) de l’association Achteure nous attendait pour un temps d’explications sur Ons-en-Bray, sans manquer de rebondir de mot picard en mot picard pour nous faire découvrir la richesse de cette langue en pays de Bray. Et c’est avec une chanson picarde, « Dodo Ninette », chantée tous ensemble, que nous nous sommes préparés à nous mettre en marche.


L’église d’Ons-en-Bray, sous le patronage de Saint Denis, est une église très particulière puisqu’elle fut construite sans chœur et resta ainsi 400 ans.

Sous un ciel couvert, nous sommes partis à la découverte des hameaux d’Ons-en-Bray.
Et nous pouvons dire qu’enfin ! l’ABCompostelle est arrivée à Compostel ! Ultreïa !

En effet, cette randonnée a permis de découvrir le hameau « Le Compostel » composé de quelques fermes et d’un moulin en bordure d’une petite rivière. Malgré nos nombreuses recherches, officiellement le mystère reste complet sur le nom de ce hameau… mais à l’ABCompostelle nous avons bien quelques idées ! bien sûr liées à un éventuel pèlerin partit ou étant passé par ce moulin ou ces fermes, peut-être même revenu il y a quelques siècles de cette grande aventure…

Puis nous nous sommes dirigés vers le hameau de la Vallée (un des onze hameaux du village), pour ensuite passer par les grands prés où nous attendaient deux chevreuils. Nous avons tous appréciés ces grandes pâtures qui pouvaient nous rappeler des paysages de la voie du Puy…

Nous avons alors rejoint le GR125 qui nous a menés au village de Saint Aubin-en-Bray pour la pause déjeuner. Et nous avons eu beaucoup de chance puisque nous avons réussi à manger avec les rayons du soleil et nous avons même fait tomber les manteaux ! Comme d’habitude, un repas très convivial, tiré du sac à dos, avec le partage de beaucoup de délices faits maison et de saveurs venues d’ailleurs.

Nous nous sommes remis en route avec les nuages, en poursuivant sur le GR125 pour monter sur les coteaux des bois des Larris.

Nous sommes passés par la table d’orientation de Lalandelle sous un grand vent mais la vue sur la vallée de la Boutonnière et le pays de Bray y était magnifique – nous avons alors bien repensé à tout ce que nous avait dit Philippe le matin - : les paysages ombrés par de gros nuages étaient aussi éclairés de belles zones de lumière qui couraient sur les bois aux couleurs d’automne, sur les pâtures et les terres brunes…

Puis, par le GR125, nous avons rejoint les bords du coteau pour un bout de randonnée sur le chemin de crête, entre plateau du Vexin et vue plongeante sur le pays de Bray au milieu des champs labourés et des pâtures où broutaient quelques vaches.

Et, dans cette randonnée, sur le hauts d’Ons-en-Bray, comme des pèlerins nous avons été guidés : la cathédrale de Beauvais nous est apparue magnifique dans un rayon de lumière…

Nous sommes redescendus vers Ons-en-Bray avec des lumières fantastiques qui se sont manifestées sur une nature parée de mille couleurs : la Création nous était révélée, et une grande joie et une grande paix nous habitaient et circulaient en nous, entre nous.


Nous sommes rentrés dans Ons-en-Bray par la rue de la montagne et ces belles demeures de maître pour revenir à notre point de départ : l’église d’Ons-en-Bray.
Nous nous sommes quittés heureux et nous donnant, et à vous aussi, rendez-vous prochainement pour une nouvelle randonnée. Ultreïa !