mercredi 31 décembre 2014

14/12/2014 • Hétomesnil - Notre Dame du Hamel

Après la rituelle photo de groupe entre les piliers du portail de la ferme jouxtant le musée d’Hétomesnil , nous sommes 17 pèlerins pour prendre le chemin de Notre Dame du Hamel.


Après plusieurs jours très pluvieux, nous nous considérons plutôt gâtés par le temps brumeux certes, mais sans vent ni pluie.
Par la petite route jusqu’à Ovillers, les conversations vont bon train, le pas aussi… et les 6 kms nous séparant de Notre Dame du Hamel, en passant par le village de Grez, sont vite avalés, avec quelques éclaircies nous permettant d’apprécier le paysage  de plaines, et quelques fleurs de givre sur le bord du chemin.




L’arrêt dans l’église, nous donne le temps d’écouter l’histoire de cette église. Au moyen âge, le seigneur du lieu,  Raoul de Créquy, partit en croisade, peu après son mariage. A son départ  sa femme lui remet un bracelet tressé avec ses propres cheveux blonds. Il est fait prisonnier et sa captivité en Turquie va durer 10 ans, il va souffrir, endurer les chaînes et les fers aux pieds.
De sa prison, alors qu’il n’avait pas cessé de la prier tout au long de sa captivité, Notre Dame du Hamel lui apparaît au cours d’une nuit, et lui annonce qu’il va être délivré.
Il se réveille miraculeusement à proximité de son propre château comme l’atteste un manuscrit. Il montre le bracelet tressé de cheveux que sa femme lui avait remis à son départ, laquelle le croyant mort allait se remarier. Ainsi put-il reprendre sa place au foyer.
On peut toujours voir ses chaines et entraves suspendues dans l’église. Notre Dame du Hamel a survécu à toutes les  guerres, on la vénère particulièrement les lundis de Pâques et de Pentecôte et lors d’une procession au 15 Août. 





Après un petit réconfort en café, vin chaud, et cake, nous repartons vers le village de Rieux,  pour ensuite atteindre Hétomesnil dans le brouillard.