Prochainement

Ce dimanche 14 octobre à Savignies... Fête de la Châtaigne...

Dans la presse

Pourquoi marcher ? Que penser de la marche

Oise-Randonnee.comSaint-Jacques de Compostelle via Tours

La Lozère Nouvelle : Article paru dans un journal diocésain de La Lozère Nouvelle, rubrique Aumont Aubrac
"Saint Jacques : Le chemin de la solidarité
En cette arrière-saison, marcheurs et pèlerins sont encore nombreux à traverser Aumont. Même l’hiver, toutes les semaines, ils vont passer et se diriger vers St Jacques… Si les loueurs de gîtes et d’autres commerçants sont satisfaits de la saison, ceux-ci sont toujours contents de bénéficier de cette manne venue du ciel et de la voir continuer tout au long de l’année. Des motifs différents poussent chacun à prendre le chemin qui leur permet de se rencontrer sur l’essentiel : La rencontre de soi et des autres mais aussi de Dieu. Le pèlerinage est un pied de nez à notre société matérielle focalisée sur le bien-être et permet de réconcilier l’âme et le corps. Le marcheur fait des rencontres, le pèlerin se laisse rencontrer. Le marcheur visite des lieux sacrés, le pèlerin se laisse visiter. Le marcheur marche, le pèlerin se laisse porter. Chaque journée est porteuse d’imprévus.
Comme cette famille qui voyant passer un couple avec un enfant, les a inviter à partager leur table et en partant leur a dit « Merci de nous donner l’occasion de donner ». Ce qui touche le plus le passant, c’est le sourire et l’ouverture des bras. Le cheminement du marcheur et pèlerin conjugue le doute et la quête du sens. Sur le chemin chacun expérimente cette phrase du psychiatre Christophe André « Il existe deux façons d’être riche : Avoir beaucoup d’argent ou avoir peu de besoins ». Puisse le chemin permettre à beaucoup de découvrir qu’un trésor se cache toujours dans celui qui passe. A chacun de nous d’ouvrir notre cœur aussi pour bâtir un monde où il fait bon vivre dans l’amitié et la solidarité, la confiance et l’entente, sachant nouer de vraies solidarités par notre sens de l’accueil et du dévouement."

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle
D’avril à septembre, passent à Noyon des pèlerins à pied et à vélo.
Ils s’arrêtent également à l’Abbaye d’Ourscamp
Blog Noyon Tourisme

Tous en route vers Compostelle
Croyants, sportifs ou simples randonneurs, ils sont chaque année plus nombreux à marcher vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Si 45 697 sont partis de Saint Jean Pied de Port, ce sont entre 250.000 et 3000.000 pèlerins qui arrivent chaque année à Saint Jacques.
Le Parisien 19 septembre 2013

Oise Hebdo
Extrait "Ils accueillent les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle"
Mercredi 5 septembre 2012

L'Oise Matin, articles du journal :
Extrait "Avec leur énorme sac à dos, leurs chaussures de marche et leur coquille Saint-Jacques qui s’agite au rythme de leurs pas, on les repère de loin. Désormais, les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle peuvent s’arrêter dormir à Beauvais."

Extrait "Le 15 juillet, lendemain de leur mariage à Cassel (Nord), ils sont partis sac au dos et chaussures de randonnée aux pieds pour trois mois de périple jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle."

Extrait "Chaque pèlerin est accueilli par un bénévole et peut disposer d'un topo-guide qui l'emmènera à Chartres en contournant Paris"