Rechercher dans ce blog

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *

mardi 6 octobre 2020

04/10/2020 • La boucle des dolmens

C’est à la gare de Trie Château que nous avions rendez-vous, mais la gare est sur une pente et une partie de l’effectif est en bas et l’autre en haut, mais tout le monde s’est retrouvé et nous sommes partis à l’heure. 

Nous étions six pour cette belle balade avec du dénivelé et des vestiges historiques à voir. 

C’est d’abord par le dénivelé que l’on attaque ensuite une allée couverte (préhistoire) et pour découvrir un menhir, preuve qu’Obélix a bien existé. 

Ensuite en haut du golf nous avons admiré le magnifique panorama sur le chemin de Compostelle et pris la direction de Delincourt ou au lavoir, nous nous sommes délectés d’un super cake aux pommes fait par Mathis et de bons cookies arrosés d’un bon café. nous sommes allés saluer ST Jacques à la porte de l’église puis repris le chemin de Santiago en sens inverse et bifurqués vers Chambord aperçus la cascade( avec des jumelles) , traversés ce beau village et remontés sur le plateau pour admirer la vue sur trie château, fin de notre périple . Bilan pas une goutte de pluie, pas froid, juste un peu de vent et des pèlerins qui ne pensent qu’à partir. 

13,2 km /355 mètres de dénivelé/4h03 

 





mardi 8 septembre 2020

4-6/09/2020 • Grande sortie Genainville - Mantes-La-Jolie

- le week-end c'est très bien déroulé et comme d'habitude St Jacques veillait sur ABCompostelle puisque nous avons bénéficié d'un temps très agréable.
- les participants ont été très satisfaits de cette sortie : ils l'ont formulé durant le week-end et certains m'ont aussi rappelée en ce début de semaine pour nous remercier. Beaucoup nous ont dit aussi comme ils en avaient besoin.
- la prestation de notre guide à Villarceaux était vraiment de qualité et a été très appréciée.
- le gîte était très bien pour la partie hébergement. Côté tisanerie la cuisine était petite mais nous le savions et nous nous sommes adaptés ; tout s'est bien passé pour ce qui concerne la salle de restauration.
- le samedi, la randonnée s'est bien déroulée avec toutefois une chute Élisabeth : nous avons été très attentifs car elle est restée un peu au sol le temps de se ressaisir et de doucement pouvoir se relever. Elle a en fait buté sur une pierre et est tombée de tout son long. Finalement plus de peur que de mal mais quand même une douleur au genou. Notre équipe d'anges gardiens (Jean-Louis et Colette) a été très efficace et en 1/4 d'heure ils nous avaient rejoint ; Élisabeth a tranquillement fini l'après-midi au gîte, accompagnée de Nicole également un peu fatiguée. J'ai pris des nouvelles d'Élisabeth hier et l'ai aussi rencontrée en fin de journée : elle va bien même si elle a encore un peu de mal à se déplier. Elle a fait le choix de ne pas voir le médecin.
Les participants étaient très heureux de pouvoir à nouveau marcher !
- tout le monde a beaucoup aussi apprécié le restaurant : le repas était succulent et les équipes attentionnées et agréables. Et le patron nous a même fait un petit clin d’œil en nous faisant servir du vin rouge "chemin des pèlerins" ! Je vais lui adresser un petit mail de remerciement.
- les contacts avec les amis de la collégiale de Mantes-la-Jolie furent très positifs également : Serge et Gilles sont venus marcher avec nous le samedi, ils étaient là aussi tous les deux accompagnés d'Isabelle pour la visite de la collégiale assurée par un de leur membre le dimanche matin ; Serge et Isabelle ont participé aussi à plusieurs temps de notre week-end : pique-nique du samedi midi, dîner au restaurant le samedi soir, messe et pique-nique du dimanche.
Nous avons pu prendre le temps, moi mais aussi pascal, de discuter avec eux de leurs attentes et de ce que nous pourrons mettre en place conjointement en fonction de cela ; je pense que dans quelques temps (celui de mûrir leurs projets) nous pourrons mener des actions fructueuses avec eux (par exemple en termes d'hébergement sur Mantes). L'annonce faite à la messe en ce sens a a priori reçu un bon accueil et le prêtre est venu un petit temps à notre rencontre.
- nous avons même eu des cadeaux inattendus de St Jacques comme cette rencontre le dimanche matin avant la messe d'une association qui récoltait du raison dans une vigne aux abords de la collégiale et dont le président est alors venu à notre rencontre pour nous expliquer leur démarche. Les amis qui n'allaient pas à la messe ont ainsi été invités à découvrir leur chais et goûter leur production !
- concernant les gestes barrière, nous les avons respectés autant que faire se peut. Malgré mes craintes cela n'a pas empêché de nous retrouver dans la joie.
Bref un week-end joyeux, fraternel et convivial sous la protection de saint Jacques !

vendredi 31 juillet 2020

26/07/2020 • Delincourt - Genainville

De Delincourt à Genainville, à la découverte du Vexin.

Malgré la période de vacances, peu propice à nos sorties mensuelles, nous avons réuni 8 personnes, avec une moyenne d’âge en baisse, expliquant le rythme particulièrement soutenu de notre randonnée, puisque notre vitesse moyenne dépassait 4.5km/h, pas mal pour une rando de plus de 18km !

Après s’être retrouvés sur le parking de l’église de Genainville, les participants, tout en respectant les gestes barrière, ont covoituré jusqu’à Delincourt, pour le départ de notre balade.

A travers les grilles du portail de l’église du village, nous avons pu apercevoir la statue de Saint-Jacques, puis cheminant à travers bois et cultures, direction Petit-Serans, avec une première ascension jusqu’au point culminant de notre périple (220m), où se trouve une énorme antenne de télécommunications.

En redescendant, étape à Serans, à la découverte de l’église, mélange de styles roman et gothique flamboyant, dont le majestueux portail comporte une statue de St Denis portant, comme d’habitude, sa tête. Selon certains, se cacherait parmi les nombreux graffitis gravés sur les murs une coquille St Jacques, mais nous ne l’avons pas trouvée.

Nous avons ensuite rejoint par les chemins à travers champs la vallée de l’Aubette, pour arriver à Magny-en-Vexin où nous avons pique-niqué près d’une aire de jeux, avant de traverser la ville en admirant les maisons en pierre calcaire, typiques de la région.

Puis nous avons suivi la route jusqu’à Genainville, grappillant au passage quelques prunes tombées des arbres longeant notre parcours, et remarquant à l’arrivée les cours d’eau qui passent sous les maisons dans le village, ainsi que la magnifique église, une des rares églises à double nef de la région, avec sa façade Renaissance parfaitement symétrique.