Prochainement

- Ce printemps, treize pèlerins seront en marche vers Compostelle
- Réunion "Sac à dos" en mars au gîte...

mardi 20 mars 2018

17/03/2018 • LE PATRIMOINE RELIGIEUX DE PARIS


Nous partîmes à 18 depuis la gare d'Austerlitz…
Première étape ratée car la chapelle saint Louis de l'hôpital de la Pitié n'ouvrait qu'à 11 heures. Malgré cela nous traversons l'hôpital, une véritable ville dans la ville, et, après quelques kilomètres, nous voilà devant l'église Notre Dame de la Gare (batelière et non de chemin de fer). Ensuite direction Notre Dame de Chine dont les aménagements font référence à des traditions chinoises. Nous continuons en métro vers le cimetière du Montparnasse pour y découvrir quelques monuments atypiques et plusieurs tombes de célébrités.
La pluie (et la neige) redoublent. Pique-nique et pause café (à l'abri et au chaud !) dans la gare Montparnasse. Avant de nous diriger vers l'église Notre Dame du Travail, à l'architecture très particulière (type Eiffel). Puis c'est la descente vers la Chapelle Notre Dame de la Médaille Miraculeuse où chacun peut se recueillir (et se sécher) quelques instants. Tout près de là nous ne manquons pas un petit détour par l'église saint Ignace (de Loyola), dont l'entrée est à peine visible de l'extérieur mais où l'intérieur est y sublime. Nous sommes tous trempés… mais motivés.
Dernière étape à travers Saint Germain des Prés pour atteindre l'église saint Séverin, avec ses piliers torsadés, puis l'église saint Julien le Pauvre, une des plus anciennes de Paris, vouée aujourd'hui au culte grec melkite catholique et lieu de nombreux concerts. Comme il nous reste un peu de temps, nous le mettons à profit pour faire un petit tour dans la cathédrale Notre Dame, où a lieu la messe des marcheurs de saint Joseph. Petit moment magique !
… Et revinrent à 18 ! Distance parcourue à pied : 12 kilomètres (environ).


Notre Dame de Chine : une statue très typée de la Vierge

Gare Montparnasse : les la toilettes, c'est au fond à gauche !


Notre Dame du Travail

Il pleut il mouille…

… ouille !

La chapelle de la Médaille Miraculeuse

Saint Séverin et ses piliers torsadés

Saint Julien le Pauvre

Neige sur la Cathédrale (en vrai, sans la boule)

Quelques sites pour plus de détails sur les lieux visités :
https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Notre-Dame-de-la-Gare.htm
https://www.paris.catholique.fr/notre-dame-de-chine
https://api-site.paris.fr/images/148432.pdf
https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Notre-Dame-du-Travail-de-Plaisance.htm
http://www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/
http://www.patrimoine-religieux.fr/rubriques/haut/actualites/leglise-saint-ignace-une-eglise-cachee-a-paris
https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Severin.htm
https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Julien-le-Pauvre.htm

lundi 5 février 2018

04/02/2018 • La Neuville en Hez

Malgré une bise hivernale, 16 membres de l'Association se sont retrouvés dès 9 h sur la place de la Neuville en Hez.
Heureusement la marche en forêt a beaucoup atténuée ce froid; terrains variés, voire boueux avec les pluies de ces dernières semaines, mais n'entamait nullement le moral des participants... 

Deux particularités retinrent notre attention:
  • La Méridienne verte, parce qu'arborée, ligne Nord Sud, tracée sur le méridien de Paris pour marquer l'an 2000 et longue de 1000kms.
  • Un peu plus loin les ruines du couvent de la Garde,vestiges historiques d'une ébauche d'hôpital psychiatrique pour l'époque...
La randonnée s'est terminée par un pique-nique partagé des plus convivial, bien au chaud au Fay St Quentin dans le sous-sol de Colette et Jean-Louis clos par le célèbre chant des pèlerins de Compostelle : Ultreïa

Prochaine marche le 17 mars prochain à Paris !

La troupe dos aux vestiges du couvent de la Garde
Après cette marche hivernale une bonne restauration s'imposait
dans le partage et la bonne humeur.

Ce repas partagé de fin de marche fut l'occasion pour Anne-Marie, présidente, de mettre l'accent sur le départ prochain de plusieurs membres de notre association qui se mettront en chemin vers Compostelle.
Stéphane en effet partira de Beauvais (avec son compagnon à quatre pattes) vers le 15 avril. Bernard quant à lui, qui partira également de Beauvais pour s'attaquerait au "Camino del norte" (Chemin du Nord) dont nous avions eu la chance en décembre d'en voir les images commentées, projetées par  Pascal qui avait suivi cette voie l'an dernier. Marie Claire, Françoise et Martine partiront, quant à elles, de concert depuis Le Puy En Velay le même mois par le GR 65 pour une première salve de trois semaines environ. Ce qui devrait les amener au alentour du Tarn et Garonne...
Ce départ sera l'occasion d'un article dans l'Observateur de Beauvais.
Ce sera l'occasion d'informer de notre projet de faire exécuter une statue de Saint Jacques qui trouvera sa place dans une abside libre de l'église St Jacques située en face du gîte de l'association et permettant aux pèlerins de passage de se recueillir. Nous sommes donc à la recherche du don généreux d'un bloc de chêne ou de calcaire  à sculpter.

lundi 29 janvier 2018

2018 • En partance vers Compostelle


Ils vont partir
Mais où ?
Sur le « Chemin », le chemin de Compostelle.
Ce printemps Marie-Claire, Françoise, Martine et Stéphane ont décidé de se mettre en chemin, de se mettre en marche.

Mais pourquoi ?
Que savons-nous de tous ces pèlerins ? Pourquoi décident-ils de partir marcher pendant des jours et des jours ? Pourquoi se lancer dans une aventure qui sera longue, quelquefois douloureuse ?
Les motivations de chacun sont uniques ; chemin sportif ou chemin de remise en question, chemin de recherche spirituelle ou chemin de prières….

Mais comment ?
Marcher c’est mettre un pied devant l’autre.
Marcher c’est quitter le bouillonnement de notre quotidien.
Marcher c’est rechercher où sont nos limites.
Marcher c’est rencontrer.
Marcher c’est méditer.
Marcher c’est ce que chaque pèlerin va découvrir.

L’association des Amis du Beauvais vers Compostelle est très heureuse de soutenir la démarche de quatre de ses adhérents.
Organiser le sac, préparer le parcours, les hébergements, c’est là un des objectifs de notre association.

Nous nous réunirons autour de ces partants pour un temps de prière et la bénédiction d’envoi.
Ces futurs pèlerins reçoivent une lettre de recommandation du curé et leur « créanciale ».
Ce petit dépliant avec des cases qu’ils font tamponner à chaque étape de leur chemin.

Nous serons en communion avec eux, ils peuvent partir avec le soutien de tous les membres de l’association qui, de loin, partageront leurs difficultés et leurs joies, leurs rencontres et leurs solitudes.

Que notre amitié et nos prières les accompagnent
ULTREIA … Marie-Claire, Françoise, Martine et Stéphane

L’Association des amis du Beauvaisis vers Compostelle
11, rue de Paris
60000 BEAUVAIS
abcompostelle@hotmail.fr 


Nous serons 13 pèlerins à partir ce printemps (plus un petit groupe de 4 jeunes qu'accompagnera Cendrine et une amie en juillet) ! Ultreïa !

Nous proposons à ceux qui le souhaitent de recevoir une bénédiction et un envoi pèlerin lors d'une messe d'envoi qui sera célébrée le vendredi 23 mars 2018 à 18h00 à la chapelle de la Visitation au rez-de-jardin de l'église Saint Jean-Baptiste (1 rue des métiers, dans le quartier Saint Jean, à Beauvais ; dans les locaux où nous faisons l'assemblée générale).
Nous serons plusieurs membres du bureau (et sans doute de l'association) à vous accompagner pour cet événement.

Merci de nous faire savoir par le mail de l'association si vous participerez à cet envoi.

Une réunion « sac à dos » doit avoir lieu au gîte le 10 mars prochain.

Bernard part de Beauvais autour du 25 mars en direction de Chartres puis vers Bayonne par le chemin de Tours.
Jean-Louis termine son aventure compostelane sur le caminoFrancès à partir du 28 mai entre Leon et Compostelle.
Stéphane partira de Beauvais à destination de Compostelle en compagnie de son ami à quatre pattes.
Catherine, Christian et Annie se lanceront sur le GR 70 du Puy en Velay à Alès, dit Cheminde Stevenson.
Cendrine et quelques jeunes prendront quant à eux le 1er juillet la viaPodiensis (GR 65), une huitaine de jours après Conques.
Gilles sera également sur le GR 65 entre Figeac et Moissac à partir du 14 mai.
Nicole entreprendra le 11 mai le Chemindu Nord au départ d’Irun.
Bernard, lui, partira de Séville le 4 avril en direction de Compostelle, par le Cheminde la Plata.