Rechercher dans ce blog

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *

mardi 23 juin 2020

21/06/2020 • Le Vauroux - Delincourt

LE VAUROUX / DELINCOURT ou « parcours des lavoirs »

Nous nous sommes d’abord retrouvés au point d’arrivée de l’étape au parking de la mairie de Delincourt pour y laisser des voitures. Regroupement dans quelques autres voitures pour nous rendre au point de départ au Vauroux, après récupération des 2 marcheurs qui voulaient s’arrêter le midi.


Nous étions 13 au départ du Vauroux. A la sortie du village, le chemin suit la vallée Thommé en lisière de bois, sous les frondaisons : un sentier très agréable qui nous a amenés à l’église de Labosse. 

Premier lavoir à Labosse et devant celui-ci petite pause de réconfort, juste avant le libre-service de baguettes (bien pratique pour le pèlerin).


A l’entrée du Vaumain, Gérard - un ami d’Annie - nous a commenté le monument aux morts du cimetière érigé en 1912 pour commémorer un enfant du pays, soldat des campagnes napoléoniennes un siècle plus tôt. Au pied de ce monument y ont aussi été inscrits les noms des morts du village au cours des 2 dernières guerres. Un peu plus loin,quelques explications sur l’église du village dont les murs ont été rejointoyés par l’emploi communal, joli travail. Puis, à la sortie du même village, second lavoir tout en briques reconstruit récemment à l’identique d’un ancien lavoir qui y aurait existé. De là, vue sur un élevage de chevreuils en nous dirigeant vers Boutencourt, avec cueillette et dégustation des merises.

 

Pause repas à Enencourt-Léage dans le jardin d’enfants pourvu de bancs. Le temps est au beau et un certain quidam se permet même de faire une petite sieste avant que 2 marcheuses nous quittent et que nous reprenions notre marche.

Très vite nous arrivons à Trie-la-Ville et admirons un troisième lavoir. Puis, direction Gomerfontaine pour attaquer la montée avant Delincourt. Le chemin monte en pente raide dans le bois en longeant le Golf Country Club de Chaumont-en-Vexin. Nous sommes bien sur le chemin de Saint-Jacques et rencontrons plusieurs bornes avec la coquille. 



A l’arrivée à Delincourt, arrêt devant un dernier lavoir en bois qui vient d’être restauré. Puis, par la porte grillagée de l’église nous pouvons apercevoir au fond du chœur un beau vitrail en rosace avec le Saint-Sacrement et sur le côté de la nef une statue de Saint-Jacques.


Nous avons parcouru 20 km et cette étape fut apparemment appréciée par tous les participants.




lundi 8 juin 2020

08/06/2020 • Reprise progressives des activités de randonnées


Les marches reprennent à compter de ce 21 juin 2020, dans le respect des gestes barrières et des distances à respecter entre membres ne vivant pas sous le même toit.



INFOS PRATIQUES
Fédération Française de Randonnée Pédestre (au 3 juin 2020)
 
La FFRandonnée propose à l’ensemble de son réseau de comités, clubs, dirigeants, baliseurs, pratiquants des activités de marche et randonnée, licenciés ou non … des règles et des recommandations de reprise de leurs activités de manière raisonnée et responsable pour la période du 2 au 22 juin 2020.

D’une manière générale, les activités pourront reprendre:
- dans le respect d’une distanciation physique spécifique entre les pratiquants qui dépendra de la vitesse de marche et de randonnée et du risque de contamination par postillons et gouttelettes de transpiration. Ainsi des marcheurs évoluant à la vitesse classique de 4km/h veilleront à garder un espacement d’au moins 2 mètres, alors que des marcheurs à 6km/h s’espaceront d’au moins 5 mètres,
- sans limitation de distance du domicile,
- en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum,
- en extérieur,

Lien du pdf d'information pratique



samedi 7 mars 2020

23/02/2020 • Conty-Crèvecœur

Nous nous sommes retrouvés devant l’église de Crèvecœur ce Dimanche 23 Février pour une ballade sur le chemin de ST Jacques, direction Catheux puis Conty en voiture pour prendre le départ. Certains d’entre nous, tellement enthousiaste, n’attendirent pas d’être arrivés au sentier et commencèrent de plus loin. Enfin nous partîmes en direction de st Jacques de Compostelle, le soleil touché par notre démarche, nous fit don de quelques rayons bienvenus. Arrivés à Catheux la commune nous ouvrit les portes de la salle communale pour un repas et quelques breuvages tirées du sac en bon pèlerin. Puis après s’être restaurés, les pèlerins se rappelèrent que si Santiago était le but final, leurs automobiles, elles, étaient à Crèvecoeur-le-Grand et c’est sous une pluie fine, qu’ils y arrivèrent, bien contents d’avoir pu tester leur poncho en se promettant d’être là pour la prochaine.