lundi 5 février 2018

04/02/2018 • La Neuville en Hez

Malgré une bise hivernale, 16 membres de l'Association se sont retrouvés dès 9 h sur la place de la Neuville en Hez.
Heureusement la marche en forêt a beaucoup atténuée ce froid; terrains variés, voire boueux avec les pluies de ces dernières semaines, mais n'entamait nullement le moral des participants... 

Deux particularités retinrent notre attention:
  • La Méridienne verte, parce qu'arborée, ligne Nord Sud, tracée sur le méridien de Paris pour marquer l'an 2000 et longue de 1000kms.
  • Un peu plus loin les ruines du couvent de la Garde,vestiges historiques d'une ébauche d'hôpital psychiatrique pour l'époque...
La randonnée s'est terminée par un pique-nique partagé des plus convivial, bien au chaud au Fay St Quentin dans le sous-sol de Colette et Jean-Louis clos par le célèbre chant des pèlerins de Compostelle : Ultreïa

Prochaine marche le 17 mars prochain à Paris !

La troupe dos aux vestiges du couvent de la Garde
Après cette marche hivernale une bonne restauration s'imposait
dans le partage et la bonne humeur.

Ce repas partagé de fin de marche fut l'occasion pour Anne-Marie, présidente, de mettre l'accent sur le départ prochain de plusieurs membres de notre association qui se mettront en chemin vers Compostelle.
Stéphane en effet partira de Beauvais (avec son compagnon à quatre pattes) vers le 15 avril. Bernard quant à lui, qui partira également de Beauvais pour s'attaquerait au "Camino del norte" (Chemin du Nord) dont nous avions eu la chance en décembre d'en voir les images commentées, projetées par  Pascal qui avait suivi cette voie l'an dernier. Marie Claire, Françoise et Martine partiront, quant à elles, de concert depuis Le Puy En Velay le même mois par le GR 65 pour une première salve de trois semaines environ. Ce qui devrait les amener au alentour du Tarn et Garonne...
Ce départ sera l'occasion d'un article dans l'Observateur de Beauvais.
Ce sera l'occasion d'informer de notre projet de faire exécuter une statue de Saint Jacques qui trouvera sa place dans une abside libre de l'église St Jacques située en face du gîte de l'association et permettant aux pèlerins de passage de se recueillir. Nous sommes donc à la recherche du don généreux d'un bloc de chêne ou de calcaire  à sculpter.